Petit Robert 2013

À chaque année au début de l'été, les nouvelles éditions des dictionnaires font leur apparition, juste à temps pour faire parler d'eux avant qu'on les achète pour la nouvelle année scolaire. À chaque année aussi, il y a ici et là de petites chroniques dans les médias à propos des nouveaux mots et nouveaux noms propres qui ont été nouvellement ajoutés.

Cette année j'ai agréablement été surpris par les ajouts au dictionnaire Le Petit Robert 2013. J'ai d'abbord appris grâce à Dominic Arpin (à la radio) que des termes reliés aux blogues qui sont utilisés depuis plusieurs années (du moins au Québec, j'en suis moins sur plus le reste de la francophonie). C'est termes sont entre autres billet (d'un blog), nuage de tags, permalien, rétrolien.

Drapeau du Québec

Photo par abdallahh

J'en aurais probablement pas fait un billet juste pour ça même si j'apprécie ces ajouts, mais voilà que j'ai aussi entendu ailleurs que des expressions québécoises ont aussi été ajoutées. Comme il est mentionné sur le site www.actualitte.com : Échappant au francocentrisme, le dico se tourne vers la francophonie. Les québécismes [...] [et les] les belgicisme...

Plusieurs de nos expressions s'y retrouvent :

ambitionner (« aller trop loin, exagérer »), agent et agente de bord (« personne qui assure le service auprès des passagers d'un avion »), bar laitier, bobettes (« sous-vêtement masculin ou féminin qui couvre le bassin »), chum (« ami, amie, compagnon, compagne »), compétitionner (« participer à une compétition sportive »), débarque («chute »), déneigeuse (« chasse-neige »), initialer (« parapher »), jello (« gelée sucrée et aromatisée servie en dessert »), piqueteur (« personne qui fait du piquetage, c-à-d. gréviste »), sloche (« gadoue »), taxage (« racket opéré entre jeunes »), urgentologue (« urgentiste »), ainsi que les locutions accrocher ses patins (« arrêter la compétition (hockey; fig. cesser son activité »), se sucrer le bec (« manger des sucreries »), passer dans le beurre (« manquer son coup »), faire quelque chose des deux mains (« avec enthousiasme »)...
Citation de www.actualitte.com

Héhé, c'est là que je réalise que ces expressions bien courantes ici sont probablement bien étranges pour les français, belges suisses etc... Est-ce que vous confirmez, lecteurs européens ? Helran, Horacio, Olivier, 1loup par exemple ?

Pour finir, en rédigeant cet article, je me suis rendu compte que des termes propre à mon domaine, la biologie, avaient aussi été intégrés, comme biomarqueur, chimérisme, humanisation et neurorécepteur... héhé des termes que j'utilise couramment depuis une dizaine d'années... bienvenue dans le dictionnaire ;-)