2006-11-13, originally uploaded by Guillaume Goyette.

Il était tard quand je suis rentré du labo et je n'avais toujours pas ma photo du jour. J'étais encore faché du fait qu'un gardien de sécurité m'a interpelé à l'Université quand je m'apprêtais à faire ma photo dans un des grands couloirs du pavillon principal.

Je voulais profiter de l'heure tardive (vers 19h30) pour faire une photo dans un lieu qui habituellement était bien achalandé. Je voulais prendre une photo de moi dans le grand miroir sphérique accroché au plafond quand j'ai entendu des pas. J'ai dissimulé ma caméra dans mes mains et je me suis retourné pour marcher dans la direction opposée, le temps que la personne passe (simplement pour ne pas que cette personne me trouve bizarroïde, en train de prendre une photo, le soir, dans un couloir...). Mais j'ai fait un erreur, ce n'était pas un passant qui se dirigeait vers la sortie, c'était un gardien de sécurité. Quand je me suis retourné, comme si de rien n'était, puis que je me suis dirigé vers la sortie, il m'a demandé:
-- Est-ce que je peux t'aider
-- Eu bien non, merci (répondis-je)
-- Qu'est-ce que tu faisais
-- Bien , je prenait une photo, pour un projet que j'ai...

Et il a interprété ça comme un cours puisque je lui ai dit que j'était étudiant à cette université et donc pour tenter de simplifier la situation j'ai inventé que mon cours était à tel pavillon et il a noté mon matricule sur ma carte étudiant en me disant que je devais avoir la permission du recteur pour prendre des photos à l'intérieur... pffffffff quel zélé...

En tout cas, j'avais raté ma chance de faire une photo originale... heureusement que j'ai vu passer un camion de pompier entre l'arrêt d'autobus et chez moi et que j'ai eu le temps de stabiliser ma caméra sur un arbre pour faire une photo (du troisième camion de pompier... ce doit être un gros incendie...)